Cormorans

Steredenn Vor

L'Equipage

Chants
de Marins

Agenda

Annonces
& Nouvelles

Galerie Photos

Nos Amis

Nous contacter

Menu

Steredenn Vor
& Steredennig

Le Cormoran n° 278 et son annexe.

FICHE D'IDENTITE:
Nom: Steredenn Vor Série: Cormoran (jauge à restriction)
Numéro voiles: 278
Architecte: Chantier: Jezequel (Carantec - 29)
Année plan: 1930 Année construction: 2005
Longueur flottaison: 4,50 mètres Longueur pont: 4,50 mètres
Longueur hors tout: 5,10 mètres Bau maximum: 2,00 mètres
Coque: En forme, en bois verni
Quille: Longue 120 Kg Dérive: Pivotante inox 35 Kg
Déplacement: 430 Kg Jauge brute: 1,45 tonneaux
Tirant d'eau total: 1,20 mètres Tirant d'eau mini: 0,50 mètres
Gréement: Sloop Houari Mat: Bois creux
Tirant d'air: 6,40 mètres Matériau Voiles: Tergal
Surface voiles: 22,00 mètres carrés Surface GV: 14,50 mètres carrés
Surface foc: 7,50 mètres carrés Surface trinquette: 4,30 mètres carrés
Spi: Néant Moteur: Néant
Lattes: 4 petites, non forcées Winch: Néant
Rating (FTC): 0,7821 (Belle Plaisance 2009)
Catégorie Concep.: C Catégorie Nav.: 5ème
Port d'attache: Saint-Malo (35) Club: Centre Nautique de la Richardais (35)
Immatriculation: SM C58556Y Francisation: CD367040601


La Fiche RFBC
de Steredenn Vor

GENESE :
Nicolas a navigué très jeune sur le "P'tit Radet", Mousse n° 2425 construit par son père l'année de sa naissance puis l'a un peu oublié. A l'occasion de Brest 2000, histoire de fêter dignement les 40 ans du bateau de son enfance il l'a remis en état puis à l'eau. Nous l'avons ensuite régulièrement utilisé en vacances et pour participer à quelques rassemblements de bateaux en bois.
Mais quelques années et un gros lumbago plus tard, la pratique de ce petit dériveur ancien est devenue difficile; soit il n'y avait pas assez de vent, soit il y en avait trop et dans tous les cas la mise à l'eau et la sortie de l'eau, dans un univers de marées était harassante...

Alors nous avons recherché quelque chose de moins physique, pas trop cher, joli, performant, que l'on puisse tirer derrière sa voiture, pratiquer seul quelque soit le temps et mettre à l'eau facilement. Abonné au Chasse-Marée depuis peu, nous découvrons l'article "Le Cormoran de la baie de Morlaix" et réalisons que ce dériveur lesté répond à nos attente.

Ensuite, un samedi, avec un ami, nous allons faire un tour au chantier Jézéquel à Carantec, dont on dit tant de bien. Grosse erreur! Car alors, comment résister au charme de ce petit chantier qui respire l'amour du travail bien fait, la compétence acquise générations après générations, au sourire permanent d'Alain Jezequel? Impossible! Nous ne pouvons nous empêcher de demander le prix de l'un des bijoux qu'il construit et s'il consentirait à en faire un pour nous.
De retour à la maison, on trouve le montant pas très compatible avec son budget... mais restons sous le charme de la visite. Après quelques hésitations, nous envoyons le courrier et le chèque avec un immense plaisir.

Puis on patiente, un an, deux ans, presque trois ans, car un petit chantier comme celui d'Alain ne construit que 2 Cormorans par an et sa réputation lui assure un carnet de commande bien rempli. Peut importe; cela permet de finir de mettre l'argent de côté!
De temps en temps on passe a chantier; pas trop souvent à cause de la distance et parce que l'on n'ôse pas déranger... On cherche un nom et l'on trouve Steredenn Vor, "Etoile de mer" en Breton.

Et puis enfin le jour arrive! On est invité, le 15 Juillet 2005, à devenir propriétaire d'un Cormoran Jezequel...

Le P'tit Radet

Le chantier Jézéquel
NAISSANCE :
Quand nous voyons Steredenn Vor sur la plage, pour la première fois, nous n'y croyons pas! Comment quelque chose d'aussi élégant peut nous apartenir! Nous osons à peine y toucher, aidons à le gréer comme dans un rêve, puis prenons la barre sans y trop y croire... Ce n'est que le lendemain matin, quand nous remontons à bord seul, que nous réalisons que l'aventure commence...

Première rencontre avec Steredenn Vor,

et premier bord de vent arrière.
Le Patron à bord.
STEREDENNIG :
Pendant qu'Alain Jézéquel construisait Steredenn Vor, nous nous sommes occupés de l'annexe. Pas question d'avoir un canot plastique avec un si beau bateau! La tirelire ayant été cassée pour l'achat de Steredenn Vor, il faudra donc construire quelque chose soi-même, en bois, pas plus grand que le cockpit du Cormoran pour pouvoir l'y loger et doté d'une voile pour pouvoir s'amuser avec les futurs petits-enfants.
Nous pensons à construire un Optimist, puis Alain Jezequel nous montre sa "Petite Plate bleue"; ses dimensions répondent au cahier des charges! Pour l'adaptation à la voile on s'inspire du "Livret de Construction de l'Optimome" édité par le Chasse-Marée.

Olivier, un ami cher, a aussi besoin d'une annexe de même dimensions; alors pendant 9 mois, tous les deux, nous passons nos soirées à scier, raboter, coller, poncer, vernir et peindre, pour la plus grande joie de nos épouses bien entendu...
Olivier trouve 2 voiles d'Optimist d'occasions, et puis, deux semaines après la livraison de Steredenn Vor, l'annexe est prête.
Bien entendu, elle se nomera "Steredennig", qui veut dire "Petite Etoile" en Breton.

La Petite Plate Bleue de Jezequel
Steredennig prête à peindre,
en version annexe,

et déguisée en Optimist.

Toutes les photos de Steredennig.

 
Menu Cormorans Steredenn Vor L'Equipage Chants
de Marins
Agenda Annonces
& Nouvelles
Galerie Photos Nos Amis Nous contacter